Infirmier.ère de Rue (M/F/X) – CDD ( renouvelable avec possibilité de CDI)

La société

L'administration communale d'Anderlecht compte pas moins de 1700 agents qui travaillent au quotidien au service du citoyen anderlechtois: travaux publics, propreté, guichets population,..

Son rôle est de garantir l'accueil de chaque citoyen mais aussi d'entretenir et d'améliorer les rues, le cadre de vie des Anderlechtois, de proposer des infrastructures et des services de qualité, et de favoriser le développement économique.

Notre administration a des valeurs qu'elle défend au quotidien: Intégrité, Respect, Neutralité, Solidarité et Partage.

L'administration communale d'Anderlecht compte plusieurs sites disséminés sur l'ensemble du territoire de la commune. La Maison communale d'Anderlecht est située place du Conseil, c'est dans celle-ci qu'ont lieu les réunions du Conseil communal et du Collège, et que les mariages sont célébrés.

Pour tout savoir sur notre administration et connaître les dernières actualités, rendez-vous sur www.anderlecht.be.

Fonction

Niveau : B

Service : Pôle Accueuil Social des Quartiers (PASQ)

Département : Prévention

Mission générale :

Anderlecht Prévention est composé d'une grande équipe multidisciplinaire: intervenants psycho sociaux, psychologues, criminologues, gardiens de la paix, travailleurs sociaux de rue,.. (125 personnes). Il s'articule autour de 2 grands types d'axes: un axe transversal, composé de 2 cellules de soutien aux acteurs de terrain et de 4 axes au service du citoyen

Les finalités du département sont de renforcer les facteurs de protection de l’exclusion sociale, de la victimation et de la délinquance. En mettant en place des projets de prévention sociale et de prévention situationnelle, nous essayons également d'améliorer le sentiment de sécurité des habitants de la commune et dès lors la qualité de vie des citoyens. Le département accorde une attention particulière à tous les publics fragilisés de la commune.

Axe développement social des quartiers

L'objectif de l'axe est de soutenir les habitants pour qu’ils se sentent bien dans leur quartier, à la maison, à l'école, au travail, ... et de les accompagner à réaliser leur projet de vie de façon responsable et autonome. L'axe vise également à maintenir le bon climat et d'améliorer la qualité de vie dans les quartiers anderlechtois.

L'axe est composé de 2 pôles : un pôle jeunesse, un pôle accueil social de quartier.

L’infirmier(-ère) de rue est intégré dans le pôle accueil social de quartier. Ce pôle est composé d‘agents qui mettent en place un travail social autour des besoins de base/droits fondamentaux (santé, logement, nourriture, travail/école, liens sociaux, sécurité physique, financière,...) des habitants. Le pôle organise des zonages pour rencontrer les habitants, une permanence pour répondre à leurs questions et analyser leurs difficultés, ils offrent un suivi et/ou un accompagnement aux personnes et en cas de questions récurrentes, ils organisent des aides collectives tout en en favorisant l'autonomisation et l'inclusion du public.

L’infirmier(-ère) de rue est particulièrement attentif aux phénomènes de précarisation (sans-abrisme, squats, etc.) et agit de manière préventive et proactive et ce dans le respect du droit à la dignité humaine. Son objectif consiste à assurer aux personnes en situation précaire les soins infirmiers de base mais également fournir les informations relatives à la santé et à l’hygiène. Cette approche vise à sensibiliser et à fournir des « clés » favorisant l’amélioration de l’hygiène et de la santé physique de ce public fortement précarisé.

Tâches et responsabilités principales :

  • Zonage, aller à la rencontre des personnes en situation de logement précaire en se focalisant sur les MENAs (mineurs étrangers non accompagnés) et ex-MENAs sans but migratoire précis ;
  • Entrer en contact avec la personne en situation précaire et évaluer son degré de vulnérabilité et son urgence médicale ;
  • Suivi socio-médical des personnes et de leur dossier : information et conseil autour de la santé et de l’hygiène de base, analyse et clarification de la demande, soutien, orientation et accompagnement vers des établissements de soins et des partenaires spécialisés : CPAS, maisons médicales, hôpitaux, associations,…
  • Réaliser des soins infirmiers de base lorsque la situation de la personne le nécessite ;
  • Entretenir et maintenir un lien de confiance privilégié avec les personnes en situation précaire par une attitude et un savoir-être valorisants ;
  • Organiser des séances d'informations et de sensibilisation auprès des autres acteurs de terrain ;
  • Créer et étendre le réseau de partenaires axant leurs actions autour des soins de santé et de l’hygiène des personnes en situation précaire avec une attention particulière vers le public MENA et ex-MENA ;
  • Rédiger des rapports de zonages et mettre à jour des fiches-patients ;
  • L’infirmier(-ère) de rue travaille en étroite collaboration avec ses collègues TSR « Vie précaire », le psychologue de rue et la chargée de projet « logement précaire et retour volontaire » et la Cellule Relations Interculturelles et Primo-Arrivants (pour ce qui concerne la médiation interculturelle avec les publics qu’il touche, en particulier les MENA et ex-MENA sans but migratoire précis) ;
  • Monitorer sur le territoire, la situation de son public-cible (nombre, situations administratives, besoins, difficultés rencontrées, etc.) ;
  • Avec la chargée de projets « Vie Precaire » participer à la réflexion et la mise en place de solutions locales pour la prise en charge des MENA et ex-MENA sans but migratoire précis.

Profil

Compétences comportementales :

  • Avoir une affinité avec un public très fragilisé et multiculturel ;
  • Flexibilité au niveau organisationnel et au niveau du contenu de travail ;
  • Définir ses priorités et poser ses limites professionnelles ;
  • Capacité à prendre du recul ;
  • Être toujours à la recherche de collaborations ;
  • Motivé à travailler dans le contexte urbain bruxellois et avec un public multiculturel.

Compétences techniques :

  • Bonne connaissance du réseau psychosocial et médical bruxellois ;
  • Connaissance du secteur du sans-abrisme à Bruxelles est un atout ;
  • Communication fluide et objective ;
  • écoute active ;
  • Capacité d'analyse et d'observation ;
  • Savoir créer du lien et savoir entrer en contact avec tout type de personnes ;
  • Savoir suivre ces dossiers de façon rigoureuse ;
  • Une expérience dans le secteur de la santé mentale est un atout.

Conditions d’accès :

  • Diplôme de master en sciences infirmières
  • Français – Néerlandais
  • Une prime de bilinguisme est prévue pour les personnes avec un brevet Selor
  • La maîtrise de l’arabe et de tout autre langue est un atout.
  • Être en possession d'un extrait du casier judiciaire - modèle 2
  • La possession d’un permis de conduire B est un atout.

NB : Si vous avez obtenu votre diplôme dans un pays en dehors de la Belgique, vous pouvez participer à la sélection à condition que vous ayez obtenu une équivalence de diplôme délivrée par la Communauté française ou Néerlandophone. Veuillez annexer l’équivalence de diplôme à votre candidature

Diversité :

La commune d'Anderlecht sélectionne les candidats sur base de leurs compétences et ne fait pas de distinction d'âge, de sexe, d'origine ethnique, de croyance, de handicap ou de nationalité. Nous encourageons les personnes en situation de handicap à postuler. Nous tiendrons compte des éventuelles adaptations nécessaires tant en ce qui concerne la procédure de recrutement que de l’intégration au sein de l’administration

Offre

  • Contrat à durée déterminée (renouvelable avec possibilité de CDI)
  • Régime de travail : Temps plein ;
  • Horaire : 37h30/semaine;
  • Un environnement de travail bienveillant, stimulant, dynamique et satisfaisant;
  • Barème de la fonction publique pour le niveau B.
  • Prime de bilinguisme (si possession Selor);
  • Congé annuel : 20 jours et 6 jours extra-légaux pour un temps plein;
  • Congé réglementaire (14 jours) pour un temps plein calculé en fonction de votre date de début;
  • Assurance hospitalisation ;
  • Larges possibilités de formations;
  • Intervention dans les frais de transport en commun à 100% (cf. Règlement);
  • Chèques-repas ;
  • Possibilité d'effectuer du télétravail;
  • Les personnes sont engagées dans le cadre des subsides liés aux Contrats Locaux Social-Santé (zone Cureghem – Wayez) initiés par le Commission Communautaire Commune (COCOM) en co-construction avec le CPAS d’Anderlecht

Vous aimez les défis et désirez rejoindre une chouette équipe ?

  • Racontez-nous pourquoi vous avez envie de travailler au département Prévention, d’Anderlecht dans une lettre et rajoutez votre CV
  • Copie de votre diplôme de bachelier

Les candidatures incomplètes (n’incluant pas tous les documents requis) ne seront pas prises en considération.

Procédure de sélection :

La sélection se fait sur base :

  • des conditions d’accès reprises ci-dessus,
  • du CV et de la lettre de motivation,
  • du diplôme selon le niveau recherché,
  • l’entretien basé sur les compétences et la motivation et l’épreuve écrite auront lieu le 22/6 ou 23/6

Langue

  • Bilingue Néerlandais-Français (la détention du brevet Selor est un atout)
  • La maîtrise de l’arabe et de tout autre langue est un atout.

Publiée le:jeu. 16 juin 2022
Postulez jusqu'au:dim. 24 juillet 2022
Lieu: Anderlecht
Administration Communale d'Anderlecht

Place du Conseil 1
1070 Anderlecht
Belgique

Téléphone:02 558 08 00
Veuillez patienter durant le traitement de votre demande
Mail vers vos amis
Mail(s) envoyé avec succès
Une erreur c'est produite, veuillez contacter votre administrateur système
[fermer]